Suivez Modern Zeuhl

Pour suivre Modern Zeuhl sur Facebook, Twitter, par mail ou via RSS, c'est en bas de page.

samedi 13 novembre 2010

Excision


Non, le titre de ce post n'est ni une blague de mauvais goût, ni le signe que je vais lâcher ma neutralité morale et ma subjectivité artistique pour me lancer dans un débat philosophico-politico-éthique qui assombrira la jovialité tranquille de votre week-end pluvieux.

L'Excision dont je parlerai ici est un artiste anglais canadien officiant dans le registre du dubstep.


"Quoi c'est ?" entends-je déjà certains illettrés incultes demander. Coller les mots "dub" et "step" ensemble laisserait présager une sorte de reggae dancefloor tout à fait répugnant ; la réalité est bien éloignée de là. Prenez plutôt une rythmique simple et relativement lente, rajoutez-y des basses profondes, pénétrantes, rythmées, déstructurez-les si vous le souhaitez, rajoutez quelques excentricités bruitistes si vous voulez être plus crade que vos voisins, sel, poivre, vingt minutes à 220°C, et nous y voici.

"Nowhere to Run", par Apex, remixée par Excision et son pote Datsik.

Si je prends le temps d'expliquer tout ça, c'est qu'un moins de 30 ans qui n'a jamais entendu parler de dubstep risque de passer pour un attardé dans toute discussion un peu trop djeunz. La mode est à ça, on en entend partout, dans tout ce qui est frappé de jeunisme de près ou de loin. Les trois quarts des vidéos de skate et de BMX de cette année ont du Rusko, du Skream ou du Datsik en fond sonore. Eh oui, même dans les X-Sports, la vague du néo-métal à minettes a été enterrée au profit de la nouvelle déferlante. Mixe de la french techno à Toulouse, et tu te feras virer à coups de lattes par les dubstep-addicts.

En attendant, mode ou pas, il n'en est pas moins vrai que la dubstep est un putain de style, une des créations musicales les plus bandantes de ce siècle (et, à vrai dire, une des seules, alors que tout a été fait, et que l'originalité réside maintenant quasi-exclusivement dans la façon de mélanger du déjà fait, voir post précédent). Le fait qu'une bande toujours grandissante de petits dégénérés en mal de sensations se planque derrière ce style et ne jure que par lui, non seulement n'est pas une exclusivité de la dubstep (les nouveaux styles ont toujours cet effet, du plus durable -- ragga, néo-métal... -- au plus éphémère -- rock-métal pisseux, tektonik...), mais n'enlève rien au style lui-même.

Certains ont exploité la mode et ont hybridé le style avec de la techno/house bien commerciale (je ne re-citerai pas Rusko, mais ça me démange pas mal). D'autres sont restés dans l'esprit très dub des débuts. Certains, enfin, ont rapidement fait évoluer le style pour lui donner des sonorités électroniques très poussées, jouant avec les bruits et les boucles rythmiques étranges, jonglant avec les explosions de basses jusqu'à en induire un effet à la limite du psychotrope... et Excision est un de ceux-là.

"Warning". Plus qu'un avertissement...

Que dire de plus ? Cinq ou six de ses mix sont en téléchargement gratuit sur son Myspace. Conseil du patron : commencez par le Radio 1 Mix, une demi-heure de miam-miam condensé, avec presqu'uniquement ses compos.

Et un de ces quatre, pour les électro-addicts qui sont curieux de mélanges électroniques qui tronçonnent, je parlerai de Broken Note. Ca va piquer, bande de bâtards.

10 commentaires:

Bruce Kraft a dit…

C'est bien dark en tout cas et mid-tempo à souhait. J'espère que sur ton blog on aura l'occasion d'avoir du drone sinon je ne reviens plus!!!

pihug12 a dit…

Excision est canadien. :)

MthS a dit…

@plhug12 : effectivement... Je ne sais pas pourquoi je le voulais anglais. Corrigé de ce pas :)

@Bruce : du drone ?.. Pas fan de tout. Un duo de SunnO))) avec je-ne-sais-plus-qui que j'ai laissé de côté, peut-être. Par contre, si tu aimes le postcore, il est presque certain qu'un article sur Neurosis sera publié dans la semaine à venir... et d'autres petites pépites du même style seront à étudier ^^

Cynthia a dit…

Oui oui oui ! Je t'idolâtre, je t'admire etc. Tu as mis Excision sur ton site , alors je suis trop ++. xD
Et pis c'est vrai que Excision est loin d'être commercial. (malheureusement pour lui ? à méditer)

Clemzi a dit…

Que des compos sur RadioMix ? A 25' c'est un beau remix de Machine Gun des suisses de Noisia.
Sinon, belle trouvaille !

MthS a dit…

Ca serait ma deuxième erreur dans cet article ? Non, impossible xD

Et pourtant, si ; d'ailleurs, parler de remix est presque abusif, puisqu'il s'agit en fait juste de deux parties de "Machine Gun" qui ont été collées l'une à l'autre et accélérées de quelques BPM.

La grande majorité des tracks sont d'Excision (seul ou avec des potes à lui : de mémoire, Datsik et Ruffneck). Je vais encore rayer un peu dans cet article ^^

Anonyme a dit…

T'es mauvais c'est tout :D

Modern Zeuhl a dit…

Ouah, l'autre. Il vient se moquer en anonyme. C'est facile, ça.

Le Général Midi a dit…

On dirait du Scorn, un peu

Modern Zeuhl a dit…

Nous sommes d'accord ! En même temps, Scorn, c'est un des parrains de la dubstep poisseuse, donc Excision en tire forcément certaines petites influences ^^

Enregistrer un commentaire