Suivez Modern Zeuhl

Pour suivre Modern Zeuhl sur Facebook, Twitter, par mail ou via RSS, c'est en bas de page.

jeudi 2 juin 2011

Tha Trickaz


Découverte Île-de-France du Printemps de Bourges 2009, Jeune Talent SFR de l'édition 2010 du festival Marsatac, Tha Trickaz est un duo hip-hop/électro qui a déjà fait parler de lui. Une "Iconoclast Sound Adventure" sortie en 2005, puis un bien plus mature "Cloud EP" en 2009, nous ont rendus impatients d'entendre cet album, qui a fini par sortir : "Cloud Adventure" a surgi en ce début d'année, annoncé par un trailer plus qu'alléchant.

...que voici.

Dès le premier titre de "Cloud Adventure", nommé "Samuraï 7", Tha Trickaz annonce la couleur : une introduction qui sent bon le dubstep métissé d'ambiances orientales, un beat lourd sans être violent, limpide et implacable, et une voix rappée qui pulse. Ce mélange unique de dubstep, de hip-hop et d'une immense culture manga est une grande force du duo, qui parvient, contrairement à un Dope D.O.D, à en faire quelque chose de presque aérien.

"Saïgon to Paris", sur "The Cloud EP"... Mais la version "Cloud Adventure" est la même.

Attention, ne vous attendez pas à l'équivalent sonore d'une petite balade en forêt avec vos grands-parents : Tha Trickaz est envolé mais cela ne le rend pas moins rythmé. Seulement, il n'y a pas que du gros beat, quelque part entre la rythmique "hardcore hip-hop" et le bon wobble vrombissant ("Megaphone") ; il y a aussi des inspirations musicales et spirituelles variées, comme on peut le sentir dans ce mix de musique classique et d'électro/hip-hop au rendu si particulier de "Till It Hurts", ou dans les paroles françaises teintées d'Islam de "The Night The Earth Cried". Le mélange hip-hop/dubstep lui-même, loin d'être une simple superposition, permet également une grande diversité dans les ambiances, parfois au sein d'une même chanson (rap puis électro-wobble dans "Jogging & Rap"), et les changements de rythme (dans "Samuraï 7" et "Saigon to Paris" notamment), pourtant inhabituels dans ces genres musicaux, ajoutent encore au charme de "Cloud Adventure".

"Tha Vietnamists" en live. Miam !

Cette originalité et cette grande capacité de renouvellement font de Tha Trickaz des artistes à part, autant sur la scène hip-hop que sur la scène dubstep ; la forme de douceur rythmée très particulière de "Cloud Adventure" est de celles qui intriguent et captivent à la première écoute.



MySpace : http://www.myspace.com/thatrickaz (en attendant le site officiel, en construction)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Pur groupe, pur musique à se déboiter les tympans en pièces, je les suis depuis assez longtemps et j'compte pas m'arrêter de si tôt, à recommander à tout adepte de zik' éléctro !!

Captain Napalm a dit…

Un groupe phare de la scène électro actuelle, ça c'est sûr.
Mais je pense, contrairement à ce que vous dites, que "Iconoclast Sound Adventure" est tout à fait mature. Le style est devenu bien différent avec une orientation Dubstep incontestablement réussie, mais néanmoins, l'ambiance Hip-Hop bourrée de samples et teintée d'instruments traditionnels de ce premier album est, je trouve, absolument fantastique, et beaucoup plus aérienne. C'est réellement un voyage, une aventure sonore.

Modern Zeuhl a dit…

Peut-être n'ai-je pas pris assez le temps de me plonger dans ce premier album... Aux premières écoutes, je n'ai pas accroché énormément au style, qui me semblait plus "convenu". Je trouve plus de "maturité" dans ce sens au petit dernier, dont le genre musical me semble réellement unique en son genre. Ceci étant dit, je rejetterai une oreille !

Enregistrer un commentaire