Suivez Modern Zeuhl

Pour suivre Modern Zeuhl sur Facebook, Twitter, par mail ou via RSS, c'est en bas de page.

mardi 19 avril 2011

Stealing Axion


Modern Zeuhl, redisons-le, aime promouvoir les jeunes artistes talentueux. Et quiconque regarde le milieu de la musique avec nostalgie, en pensant que c'était "mieux avant", et que "tout part à vau-l'eau" désormais, est un ahuri ou un vieux réac, car il n'y a aucune raison logique qu'il y ait moins de talent créateur sur cette planète en 2010 qu'en 1970.

Parlons donc d'un groupe né en l'an de grâce 2010 dans l'état de Washington, j'ai nommé Stealing Axion.

Formé de quatre membres dont trois guitaristes-chanteurs, à en croire la biographie qui figure sur leur site Internet, le groupe est recollé à cette nouvelle vague djent qui explose ces derniers temps, mais ne se limite pas à une sorte de codification intrinsèque du djent. Son premier et seul EP, resté sans nom, est surprenant de variété, de mélodie, et de richesse de composition, presque incroyable pour un premier enregistrement. Il est d'ailleurs sorti en deuxième position d'un vote du site got-djent.com concernant les meilleurs albums ou EP de djent gratuits de l'année 2010.

"Sleepless", the rougher side of Stealing Axion.

Alors, oui, on pourrait trouver des influences à tire-larigot, si on les cherchait vraiment, et qu'il y aurait du Textures dans l'inspiration et les voix, et qu'il y aurait du Meshuggah dans la construction de "Sleepless", et qu'il y aurait du Devin Townsend dans les ambiances et le côté heavy eighties de "Eventide", du Animals as Leaders dans certains ponts mélodiques... Mais cet EP parvient à sortir du lot, suffisamment pour que l'on ne veuille même plus faire de ponts. En mélangeant metal progressif et death technique dans un bouillon incluant des restes de black-metal, de hard-rock et d'une centaine d'autres choses, Stealing Axion parvient à créer son propre son, tour à tour brut et langoureux, percussif et enivrant.

"Eventide", the softer side of Stealing Axion.

Cinq titres, cinq superbes réussites, témoignant d'une maturité incroyable chez un groupe alors vieux de quelques mois, et qui nous promet pour cette année son premier album, dont le titre provisoire serait "Moments". En les priant par avance de ne pas seulement enrober leur EP de quelques titres supplémentaires pour en faire un album (comme l'a très récemment fait TesseracT, mais c'est une autre histoire), on ne peut néanmoins cacher son impatience... En attendant, l'EP est téléchargeable gratuitement, ou à écouter sur MySpace.



Ecoute et téléchargement de l'EP : http://music.stealingaxion.com/



Page du groupe sur Got-Djent : http://got-djent.com/band/stealing-axion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire